Remise d'ouvrages tactiles aux jeunes malvoyants de l'école de la ville de Pecq

Mardi 1er juin 2021

LIBD a fait don de six exemplaires de ses trois derniers ouvrages tactiles à l’ULIS (Unité Localisée pour Inclusion Scolaire) de l’École Général Leclerc de la Ville du Pecq (78). La remise de ces documents a fait l’objet d’un événement médiatisé en présence de :
– Nicole Wang, Maire adjointe de la municipalité du Pecq, en charge de l’enseignement, et de Bruno Labarthe, son Directeur de la Communication ;
– Chantal Aiou, Présidente du Lions Club Le Pecq Coteaux de Seine ;
– Gaëlle Mounier, Coordonnatrice de l’ULIS – TFV (Troubles de la Fonction Visuelle) ;
– Philippe Davis, membre du LIONS CLUB ANTONY et Vice-Président de LIBD.
et des 6 élèves déficients visuels de l’école (classes de CP à CM2).
Cette démarche illustre parfaitement la vocation de LIBD, à savoir la mise à disposition gracieuse d’ouvrages tactiles financés par la générosité des clubs Lions de France. Les élèves, déjà initiés à l’écriture Braille, ont manifesté beaucoup d’enthousiasme face à la découverte de ces images en relief.

Journées d’études à l'INSHEA

10 et 11 mai 2021

L’INSHEA organisait dans ses locaux de Suresnes, les 10 et 11 mai, deux journées d’études portant sur le thème « Déficience visuelle et éducation inclusive ». Ces deux journées ont mis en évidence tout particulièrement les besoins liés à l’inclusion des élèves dans le milieu ordinaire et permis de partager les expériences des enseignants et les dernières avancées des chercheurs.
LIBD a présenté ses actions et ses ouvrages dans les salles consacrées aux expositions programmées en dehors des séances plénières et des ateliers. Les échanges avec les organisateurs et avec les enseignants ont permis de mieux caractériser l’importance de la maîtrise de la lecture et de l’écriture en Braille ainsi que l’apport indispensable des supports tactiles conçus pour les déficients visuels.

Donner aux élèves, et tout particulièrement dans les classes primaires, les clés de compréhension des matières enseignées et faciliter leur apprentissage pour structurer ces connaissances nécessitent une adaptation particulière pour des enfants handicapés visuels en inclusion dans le milieu scolaire ordinaire. Ils se retrouvent au milieu d’élèves voyants qui disposent de codes d’apprentissage bien différents.
LIBD entend poursuivre ces réflexions avec les enseignants et proposer de nouveaux projets au-delà de la réalisation du 4ème ouvrage qui constitue déjà une base pertinente à l’attention des élèves déficients visuels.